Connaissez-vous la team wweeddoo ? Zoom sur Yaniss, développeur Full Stack chez wweeddoo.

Qui es-tu ?

Je suis Yaniss, j'ai 21 ans et je viens de Suresnes. Je suis en stage chez wweeddoo depuis avril en tant que développeur Full Stack.

Quel a été ton parcours avant wweeddoo ?

J’ai toujours été intéressé par l’informatique, par la programmation. C’est pour cela que j’ai choisis de faire un Bac STG/ STMG avec option Systèmes d'Information de Gestion. J’ai ensuite rejoint l’école EPITECH à Paris, une école que je connaissais depuis longtemps. J’ai eu la chance de faire un premier stage, puis un stage alterné, dans une petite startup NEYB'S, à Station F. NEYB'S, c'est une application qui permet d'avoir un accès direct avec son bailleur.

Puis, j’ai voulu voir autre chose. Je souhaitais rejoindre une entreprise à mission, de la Tech For Good... et c’est en avril 2019 que j’ai découvert wweeddoo.

Pourquoi avoir rejoint wweeddoo ?

C’était la première fois que je découvrais une plateforme de crowdfunding gratuite pour les jeunes, sans commission. Je me suis dit que ça pourrait être intéressant de voir le fonctionnement, de découvrir ce business model. Puis wweeddoo est une startup, en la rejoignant c’était un peu comme apporter ma pierre à l’édifice pour la faire grandir. Puis, la mission me parlait : je suis animateur, aider les jeunes ça me plait !

Et tes missions ?

J’assure la maintenance du site et je développe des nouvelles fonctionnalités. Par exemple, j’ai travaillé sur le matching entre membres de la communauté wweeddoo. Grâce à cette fonctionnalité, les porteurs de projets peuvent communiquer et partager leurs connaissances et compétences dans des domaines très variés (la communication, des conseils juridiques...)

Et sinon, qu’est-ce que tu aimes faire dans la vie ?

J’adore le sport, surtout les arts martiaux. Je pratique le Viet Vo Dạo. J’aime aussi beaucoup la magie, j’en ai fait pas mal. J’essaye d’en faire dès que j'ai le temps.  

Ton plus grand rêve ?

Travailler dans une grande entreprise américaine pour voir comment cela fonctionne.

Le mot de fin ?

Plus tu es près moins tu en vois !