Connaissez-vous la team wweeddoo ? Zoom sur Salma, Success Manager chez wweeddoo.

Qui es-tu ?

Moi, c'est Salma, j'ai 23 ans. J’ai grandi à Issy-les-Moulineaux. Je suis chez wweeddoo depuis 2 ans, en alternance.  

Quel a été ton parcours avant wweeddoo ?

Après un bac ES j’ai rejoint un BTS management en MUC (Management des Unités Commerciales). Dans le cadre du BTS, j’ai effectué un stage dans une enseigne de la grande distribution. C'est à ce moment là que je me suis rendu compte que je voulais un job porteur de sens, avec un fort impact sociétal. Je me suis donc dirigée vers une licence professionnelle Management des Structures de l’ESS. J'ai ensuite continué en master en Insertion, Entrepreneuriat Social et Solidaire en alternance. Alternance que j'ai faite chez wweeddoo en tant que Success Manager. Après ces deux ans passés chez wweeddoo, je m’en vais vers de nouvelles aventures en Asie pour faire du volontariat et promouvoir l’écotourisme localement.  

Pourquoi avoir rejoint wweeddoo ?

J’ai toujours été engagée dans des associations liées à la jeunesse. J’ai toujours voulu accompagner des porteurs de projets, les aider à ouvrir le champs des possibles. Rejoindre wweeddoo c’était un peu comme apporter ma pierre à l’édifice.

Et tes missions ?

Je suis responsable de l’animation de la communauté des porteurs de projets : je les accueille et les accompagne tout au long de leurs projets. Je mets en place des actions de communication pour que davantage de porteurs de projets osent se lancer sur wweeddoo. Je fais aussi un peu d'événementiel grâce aux apéros des projets wweeddoo. Enfin, je m'occupe de la mise en place des appels à projets.

Et sinon, qu’est-ce que tu aimes faire dans la vie ?

J'aime voyager comme tout le monde et passer du temps avec ma famille. J’adore marcher dans Paris. J'aime aussi lire et regarder des séries. Puis il y a le bénévolat, j’aime aider les autres.

Ton plus grand rêve ?

Je rêve de sauter en parachute. J’aimerais aussi beaucoup entreprendre et avoir un impact positif sur la société.

Le mot de fin ?

"Choisis un travail que tu aimes, et tu n'auras pas à travailler un seul jour de ta vie."