Cela fait maintenant plusieurs mois que le dispositif chef-d'œuvre est en place au sein des lycées professionnels, CFA et sur la plateforme wweeddoo. Afin de permettre à leurs élèves de mieux construire et présenter leurs projets, mais aussi de simplifier le suivi et la gestion de leurs chefs-d'œuvre, de plus en plus d’établissements font le choix de wweeddoo.

Avec déjà plus de 1000 chefs-d'œuvre lancés sur la plateforme, wweeddoo offre une solution de gestion simple et concrète d’aide à la réalisation de ce travail obligatoire de tout jeune apprenti ou futur bachelier de filière professionnelle français ( et qui répond à ses défis !).

Le corps enseignant utilise la plateforme pour organiser et suivre ce dispositif d’Etat qui est une nouveauté pour tous.

Retour sur les bonnes pratiques et avis des enseignants et coordinateurs:

Olivier Copin, Directeur Délégué aux Formations Professionnelles et Technologiques (DDFPT) au Lycée Polyvalent La Salle à AVIGNON nous détaille comment son établissement à pris en main le chef-d'œuvre :

A la rentrée scolaire 2019, la section de CAP électricien a été concernée par la mise en œuvre du chef-d’œuvre dans le cadre de la transformation de la voie professionnelle. En 2020, ce sont les classes de première baccalauréat professionnel des Métiers de l’Electricité et de ses Environnements Connectés (MELEC) et des Systèmes Numériques (SN) qui ont emboîté le pas. La conduite du chef-d’œuvre est accompagnée par un binôme d’enseignants issus de l’enseignement général et technologique.

Le caractère nouveau du chef-d’œuvre est au centre des préoccupations de nombreux enseignants, et wweeddoo accompagne cette transformation :

“La première année d’une réforme est souvent une année « test » qui nécessitera des ajustements. Notre objectif a été que les enseignants comme les élèves trouvent un moyen de se faire plaisir dans la conduite du chef-d’œuvre tout en respectant le cadre défini par le ministère de l’éducation nationale. A ce jour, cet objectif semble atteint.”

Si chaque établissement définit ses propres méthodologies et techniques d’accompagnement, voici le conseil que M. Copin recommande à tous ses enseignants :

“ Il me semble important de prendre le temps de bien définir les souhaits des élèves et de laisser une liberté pédagogique aux enseignants. Il est essentiel de définir des objectifs simples afin d’aboutir, à la fin du cycle de formation, à une réalisation. Cet aboutissement doit également être valorisé lors d’un moment convivial afin de mettre en avant les talents de nos élèves.”

L’application de wweeddoo au module chef-d’œuvre est aussi conçue pour simplifier et optimiser les échanges entre enseignants et élèves, mais pas que :

“wweeddoo est un outil de communication et de suivi entre les élèves, les enseignants et le DDFPT et, par la suite, avec les familles et les entreprises partenaires. La constitution des dossiers se fait progressivement sur le cycle de formation et peut ainsi être récupérée par les enseignants qui interviendront l’année prochaine. Ce travail sera également exploité par les élèves lors de l’épreuve orale de fin de cycle. Les élèves ainsi que les enseignants trouvent un grand intérêt dans l’utilisation de wweeddoo.”

Nicolas Lecoeur, professeur de cuisine au lycée des métiers Les Côtes de Villebon, nous a lui aussi donné ses bonnes pratiques :

“ Afin de bien accompagner nos élèves, il faut bien sûr les motiver, mais surtout ne pas avoir peur de les relancer continuellement ! ”

Il nous indique aussi pourquoi il apprécie l’utilisation de la plateforme :

“Cela me semble très pratique pour faire le suivi de nos élèves de façon continue , mais c’est aussi un vrai plus pour la présentation finale.”

Coordinateur très impliqué dans l’application du chef-d'œuvre dans son établissement, Frédéric Ruiz, Directeur Délégué aux Formations Tertiaires au sein du Lycée Polyvalent Paul Langevin de Martigues, à lui aussi fait le choix de wweeddoo :

“En plus d'être très convivial et moderne, wweeddoo permet surtout aux élèves de construire pas à pas leurs projets sur les deux années en les alimentant de supports écrits et visuels (photos et vidéos), et de se dispenser d'un autre support de présentation (Diaporama, Powerpoint) pour la présentation à l'Oral. De plus, ils y ont accès avec une simple connexion internet et peuvent l'exploiter pour enrichir leurs portefeuilles de compétences et leurs projets professionnels sans limitation de durée.”

Pour finir, il nous a aussi confié ses astuces pour avancer sereinement avec ses équipes tout au long du chef-d’œuvre :

“ Il ne faut pas avoir peur d’utiliser un nouvel outil, et surtout de suivre les formations proposées par wweeddoo ! ”

Pour en savoir plus et  bénéficier de conseils et des retours des établissements adhérents au dispositif. Découvrez notre étude pratique sur la mise en place du chef-d'oeuvre dans les établissements scolaires.

Vous avez des questions sur le dispositif ? wweeddoo vous accompagne et propose des formations aux enseignants. Parlez-en avec l'un de nos spécialistes, contactez l'équipe wweeddoo.