Un projet autour de la culture est assez spécifique et la campagne de financement participatif doit s'adapter au projet culturel pour réussir. Découvrez dans cet article comment réussir une campagne de crowdfunding ainsi que des conseils et astuces spécifiques à ce type de projet. Concernant le choix de la plateforme, vous pouvez lancer votre cagnotte en ligne sur wweeddoo : vous n'aurez pas de commission ou de frais prélevés sur votre campagne et vous aurez accès à des appels à projets, des partenaires et bien d'autres avantages.

Astuces selon les types de projets culturels

Organisation d'un spectacle, voyage culturel, création de vidéos, musiques,  développement d'une entreprise ou association culturelle...Un projet culturel est unique et il faut le développer en ce sens. On retrouve 3 grands types de projets culturels:

  • Les projets événementiels : participation à une manifestation culturelle, élaboration d'un spectacle, d'un festival, d'un challenge culturel, atelier artistique... Les projets culturels sont souvent "événementiel". Vous pouvez profiter du crowdfunding pour réaliser les pré-ventes de l'événement. Afin de faire connaître la campagne de financement participatif, vous devrez vous appuyer sur tous les acteurs autour de l'événement : partenaires, bénévoles, artistes et les autres personnes impliquées dans le projet. Le but est de les transformer en ambassadeurs de la campagne. Pour cela, ils peuvent partager la campagne sur leurs réseaux sociaux, par email et en parler autour d'eux.
  • Les projets artistiques : lancement d'un album, d'un film, d'un documentaire, exposition photographique ou de peinture... Les artistes ont bien raison de faire du crowdfunding ! Pour réussir à trouver les fonds nécessaires à leur activité, il faut réussir à motiver ses communautés. Les collaborations avec d'autres artistes peuvent être un bon moyen de vous faire connaître auprès d'un nouveau public. Les contreparties des artistes peuvent aussi être un bon moyen de booster le crowdfunding : accès en avance à des musiques, accès premium lors d'événements, places pour une exposition ou même des petites œuvres comme contreparties ! En étant original, vous mettez toutes les chances de votre côté pour réussir.
  • Les projets des entrepreneurs de la culture : création d'une galerie d'art, d'une plateforme pour les artistes, d'un agenda culturel, d'un pass culturel, d'une application de visite guidée... Vous avez une idée pour développer une nouvelle facette de la culture : le crowdfunding est fait pour vous. Pour réussir cette étape, vous aurez besoin de réunir une communauté d'utilisateurs ou de (futurs) clients suffisamment importante pour remplir votre objectif. Si votre projet inclus des professionnels, engagez-les sur la campagne ! Demandez-leur de partager votre initiative à leurs communautés et clients. N'oubliez pas non plus d'inscrire votre lien de projet et site sur des annuaires et comparatifs en ligne. Vous pouvez aussi vous appuyer sur des influenceurs ou Youtubeurs pour vous faire connaître moyennant l'utilisation gratuite de votre produit par exemple.  

La communication autour d'un projet culturel

Une campagne de crowdfunding consiste à contacter et engager au fur et à mesure trois cercles de relations : le premier cercle avec ses proches amis et sa famille, le second avec les amis de ses amis et ses abonnés et enfin le troisième cercle avec le grand public. Il faut déjà communiquer auprès de ses proches pour collecter 10 à 30% du montant souhaité pour ensuite engager plus de personnes sur le crowdfunding. Le projet culturel a la particularité de se destiner à une cible précise de personnes : amateurs de musique, d'art, de vidéos... Il faudra les cibler dans votre communication auprès du deuxième et troisième cercle.

Activer son réseau proche pour commencer

Un projet culturel rassemble forcément un ensemble d'acteurs qu'il faut motiver pour qu'ils communiquent à leur premier cercle : bénévoles, participants, partenaires... A vous de jouer pour les engager sur votre campagne et de faire en sorte qu'ils la fassent connaître par email, sur les réseaux, physiquement, par SMS... Pour leur faciliter la tâche, vous pouvez les briefer sur l'enjeu de la campagne et leur donner des textes ou visuels types à partager auprès de leurs relations. Si 10 personnes touchent 100 personnes chacune, vous avez déjà une visibilité auprès de 1000 personnes ! Pensez vous aussi à contacter vos différents cercles de connaissances : amis, familles, collègues, membres d'associations...  

La presse et les autres soutiens

Maintenant que le réseau est engagé sur le projet, reste à toucher des personnes qui ne vous connaissent pas, mais qui peuvent adorer votre projet. Pour ce faire, plusieurs options s'offrent à vous. D'abord, vous pouvez inciter les amis des amis à partager le projet avec une petite phrase lorsque vous les contactez : « Si vous ne pouvez pas contribuer, mais que le projet vous plait, n'hésitez pas à le partager à vos contacts ! » par exemple. Ensuite, partagez votre campagne dans les communautés spécialisées dans votre domaine : groupes Facebook, Discord, Linkedin... Ça ne coûte rien d'essayer ! Contactez également la presse locale et la presse spécialisée avec un beau communiqué de presse. Attendez deux semaines avant de les relancer au téléphone. Vous pouvez aussi contacter des influenceurs, autres artistes ou associations culturelles en expliquant votre projet et que vous auriez besoin d'un petit partage pour avancer. Si vous souhaitez en savoir plus sur le déroulement d'un crowdfunding, vous pouvez visiter la boite à outils wweeddoo.

Les contreparties d'un projet culturel

Les contreparties sont un très bon moyen d'encourager les gens à participer. Elles permettent de tester un concept ou un événement. En fonction de votre projet, les contreparties seront très diverses. Gardez à l'esprit que vos contreparties doivent être uniques et originales dans la mesure du possible. Voici une liste non exhaustive des contreparties que vous pouvez mettre en place, pour en découvrir davantage, rendez-vous sur les articles des exemples de contreparties.  

  • Nom du contributeur sur une œuvre, une affiche de l'événement
  • Le contributeur peut nommer une œuvre ou une partie du projet
  • L'artiste peut offrir une œuvre au contributeur
  • Livre avec les œuvres ou les photos du projet
  • Décors, costumes, accessoires utilisés pendant le projet
  • Le contributeur peut partager une idée, un défi ou un mot qui sera fait dans le projet
  • Rencontrez l'artiste ou l'équipe du projet
  • Billet pour l'événement ou accès privilégié
  • Goodies du projet : T-shirt, sac, casquette... Ils peuvent aussi être dédicacés !

Exemples de crowdfunding pour des projets culturels

"Quai n°11" : show théâtral autour du rêve et de la persévérance

Le jeune artiste cherchait à produire son nouveau spectacle théâtral sur plusieurs scènes de sa région. Grâce à des contreparties à plusieurs niveaux et un engagement sans faille de ses proches, le projet a été partagé plus de 80 fois sur les réseaux sociaux et a récolté 2000€, soit l'objectif initial. En plus, son projet a tapé dans l’œil de l'association Y-nove qui a décidé de contribuer à son projet à hauteur de 2000€ ! Au final, Maxime termine sa campagne avec deux fois la somme espérée au départ !

La musique classique s'invite à Delhi : représentation de musique classique en Inde

Les cinq musiciens souhaitaient partir en Inde afin de confronter leur musique à cette culture très différente de la leur. En motivant leurs proches et leurs amis du conservatoire, ils ont rapidement atteint 95% de leur objectif avec 1900€ sur 2000€ demandés. Ils ont aussi pu participer à l'appel à projets voyage présent sur la plateforme. Enfin, l'association Y-nove a aussi adoré ce projet en rajoutant 1500€ au projet ! Au-delà du financement, 175 personnes se sont abonnées à leur projet pour suivre leurs aventures !

Expérience studio : The Jabberwocks : direction le studio

Ce groupe de rock local s'était fixé un objectif : enregistrer plusieurs morceaux dans un studio itinérant. Pour y arriver, l'équipe a parlé de son projet auprès de ses fans, ses amis, sa famille, les contacts de leurs précédents concerts et de l'association qui les accompagne. Une vingtaine de partages plus tard, le projet récolte 600€ ! En déposant leur projet sur wweeddoo, ils ont également pu monter un dossier auprès de la CAF qui réalisait un appel à projets pour les jeunes. Cette dernière a contribué à la cagnotte à hauteur de 700€ ! Pari réussi pour les rockeurs !

Danse, histoire, art, actions sociales, musique, cinéma : qu'importe votre projet culturel, le crowdfunding est un très bon moyen de trouver des fonds et d'engager votre communauté autour du projet. Sur wweeddoo, vous n'aurez pas de frais sur votre projet et vous pourrez aussi participer aux appels à projets et demander des contacts, du matériel et des conseils. Vous pourrez aussi discuter avec les autres jeunes de la plateforme. Alors, à très vite sur wweeddoo !