Pour assurer la réussite de votre campagne de crowdfunding, vous devez demander un montant juste et réaliste qui correspond à la fois à vos besoins pour votre projet et à votre capacité à trouver les personnes qui vous financeront.

Le montant de sa cagnotte, de quoi parle-t-on ? Il s’agit de la somme que vous allez demander à vos contributeurs et soutiens pour pouvoir réaliser votre projet. Estimer un montant de collecte, ce n’est pas évident. Voici quelques conseils pour bien estimer les besoins financiers de votre projet.

Commencez par définir les besoins et les grandes étapes du projet

Listez l’ensemble de vos besoins

Pour commencer, prenez une feuille et un crayon et lister vos besoins. Demandez-vous ce dont vous avez besoin pour développer votre projet. Découper au maximum l’ensemble des actions qu’il vous faudra mettre en place pour pouvoir réaliser votre projet: créer un logo, développer un site internet, imprimer des flyers... À chaque action, évaluez son coût de réalisation: pouvez-vous internaliser sa réalisation, faire de la récupération ou compter sur le don ou est-ce nécessaire de dépenser de l’argent ?

Par exemple, si vous souhaitez récolter des fonds pour créer un événement musical, il vous faudra créer des affiches (environ 200 euros), prévoir un dispositif de sécurité (environ 120 € par agent de sécurité pour 5 heures), et faire appel à des bénévoles (gratuit).

En procédant ainsi, vous vous assurez de vous investir au maximum pour une réalisation autonome et sans frais de votre projet. Ne resteront que les actions qui nécessitent absolument une aide financière externe. Cela rassurera aussi vos contributeurs potentiels de voir que vous êtes pleinement investis dans votre projet et que vous faites appel à eux après avoir épuisé toutes vos autres pistes.

Établissez des paliers et prioriser

Prioriser ensuite les actions payantes à mettre en œuvre. En définissant des paliers, vous permettrez à votre public et à vous même d’avoir une meilleure visibilité sur la faisabilité réelle et l’avancée du projet. Cela permet aussi d’obtenir des éléments de communication engageant et encourageant: chaque palier atteint est une victoire sur laquelle vous pouvez compter pour mobiliser votre public. Pour chaque besoin, pensez à demander des devis. Par exemple, si vous souhaitez réaliser un logo, demandez un devis à un graphiste. Le coût moyen sera de 500 €. Pensez toujours aux alternatives, Canva, dans le cas du logo est une bonne solution. Ainsi, vous pourrez économiser de l’argent pour le réinjecter dans une autre action.

Profitez de l’expérience d’autres pour définir un montant de collecte adaptée

Et si, s’ouvrir à d’autres horizons était un moyen efficace d’estimer un montant de collecte ? Tournez-vous vers des porteurs de projets étant déjà passés par là ou essayez de discuter avec des personnes ayant déjà contribué. Vous pourrez ainsi mieux appréhender la fourchette de votre collecte.

Mettre en place une veille pour évaluer les montants des cagnottes relevant d’un domaine similaire au vôtre

Pour mieux estimer votre montant de collecte et, surtout pour améliorer vos chances de réussite, n’hésitez pas à observer les montants d’autres collectes. Cela vous permettra d’évaluer le montant que vous pouvez demander et d’obtenir une fourchette financière. Vous pourrez ainsi voir les collectes qui fonctionnent ou non et comprendre quels en sont les atouts et les freins.

Entrez en contact avec les contributeurs

Dans la mesure du possible, discutez avec les personnes ayant déjà contribué à une cagnotte en ligne. Demandez-leur quelles sont les raisons qui les ont poussés à participer à une collecte et essayez de comprendre si le montant total de la collecte a été ou non décisif dans leur choix. Vous pouvez aussi réaliser un questionnaire à diffuser sur vos réseaux sociaux. De nombreuses personnes participent aux collectes en ligne: certains sont très certainement dans vos communautés.

Pensez aux contreparties

Vous verrez que souvent les contributeurs sont friands de contreparties !  Il s’agit donc là de montants à prendre en compte dans vos dépenses, et à ajouter à la cagnotte que vous souhaitez récolter.

Appuyez-vous sur des chiffres concrets et soyez transparents !

Réaliser un budget

L’idéal pour construire votre budget financier, c’est de l’organiser sous la forme de tableau dans lequel vous allez chiffrer vos besoins et vos ressources nécessaires pour réaliser votre projet.

Ci-dessous, voici un exemple de budget pour un projet de concert de musique :

Dans un premier temps, établissez tout ce dont vous avez besoin et tout ce que vous avez déjà. Ensuite, c’est simple, vous faites le total de vos deux rubriques « Besoins » = 1850€ et « Ressources » = 750€.

Ici vos besoins sont supérieurs à vos ressources, vous avez donc besoin de 1100€ (1850-750). Cette somme, vous devez la trouver sur le site wweeddoo. A vous de bien expliquer le montant que vous souhaitez ! Vous pouvez tout à fait insérer le tableau en image dans votre projet.

Détaillez un maximum la somme demandée

Lorsque vous souhaitez collecter de l’argent, il est important de montrer que vous avez (bien) réfléchi au budget et que ce que vous demandez est réellement nécessaire à la réalisation de votre projet. Par exemple, si vous demandez une somme de 2 000€ pour financer votre voyage en Camargue pour aller photographier des chevaux sauvages, on vous voit venir !  Pas besoin de 2000€ pour ça ! L’appareil photo peut être un prêt ou un don, et le trajet en train peut se trouver pour moins de 100€, non ?

Pour être crédible auprès de vos potentiels contributeurs et donc qu’ils aient confiance en votre projet, au point de vous soutenir, il faut que vous soyez transparent ! La nécessité de votre cagnotte est à argumenter dans les parties “comment” ou “pourquoi” de votre projet. Il faut que les contributeurs comprennent bien "pourquoi" ce montant et à quoi il va servir concrètement.

wweeddoo, un fonctionnement sans commission

Comme vous le savez, wweeddoo est une plateforme qui vous permet de récolter des fonds pour vos projets. La plateforme ne prend aucune commission. Tout l’argent que vous parviendrez à récolter sera donc entièrement à votre disposition !

Quoi qu'il en soit, prenez bien le temps de budgétiser votre projet. Gardez aussi à l'esprit que le crowdfunding ne financera pas tout votre projet ! Soyez donc mesuré lors de déterminer votre montant de collecte.

A lire également :

Financement participatif : tout ce qu’il faut savoir avant de se lancer

Comment préparer sa campagne de crowdfunding ?

Crowdfunding : +30 exemples de contreparties à mettre en place