Pouvoir voyager toute l'année en se garantissant des revenus est un rêve pour beaucoup... Certains ont sauté le pas et réussi à transformer leur rêve en réalité ! C'est le cas pour Les Pauline qui depuis racontent leurs voyages sur leur site lespauline.com. Partenaires de wweeddoo, elles nous dévoilaient lors d'un live leurs astuces pour réussir à gagner sa vie tout en voyageant et pour voyager seul en étant serein !    

Être digital nomad, comment ça marche ?

Digital nomad, c'est avant tout de décider de voyager tout en ayant des clients à distance. Plusieurs métiers permettent de faire cela de manière efficace comme les métiers en freelance de développeur web ou graphiste. Ce sont des métiers qui historiquement ont pu être réalisés à distance facilement dans le cadre de missions. Pauline (blonde) nous explique son parcours : « J'ai fait le choix d'être consultante en communication pour les restaurants. Avant j'avais des missions sur un ou plusieurs mois, maintenant j'ai des clients à l'année. Cela permet d'être plus flexible et de partir presque quand et où je veux ! L'inconvénient c'est que je suis autoentrepreneur donc plus compliqué pour acheter un appartement par exemple. Pour résumer, le point positif : c'est la liberté, le point négatif : c'est que c'est précaire. Tu ne peux pas savoir de quoi demain sera fait ».

Les conseils pour voyager seul(e)

Choisissez un voyage en fonction de vous

Si vous êtes plutôt aventurier(e) ou plus frileux, définissez un voyage qui vous correspond. Pauline (brune) nous explique : « Préférez un city trip de quelques jours, si vous êtes moins à l'aise à partir seule, et si vous êtes plutôt aventurière, un mois en Amérique du Sud est tout indiqué ! ».

Bien se renseigner sur le pays visité

Prenez le temps de bien connaître le pays et ses coutumes avant de partir : « On ne va pas s'habiller pareil dans des pays musulmans ou des pays bouddhistes. Rongez aussi votre frein sur vos idées : si vous êtes féministe par exemple, on ne va pas forcément le montrer directement, on va d'abord respecter les valeurs et les idées du pays avant d'imposer les siennes ». Pour que ça marche, il ne faut pas partir avec des aprioris.

Savoir s'écouter

Pour éviter les ennuis, il faut apprendre à s'écouter, à écouter ses pressentiments quitte à ne pas faire quelque chose d'important. « Si les gens sont ouverts, mais que vous ne le sentez pas, que ça soit pour une ruelle à traverser, une activité à faire, une soirée : qu'importe la raison, si vous ne le sentez pas, ne le faites pas. Sur place, on a personne autour à qui faire confiance. Il faut donc apprendre à s'écouter » décrit Pauline (brune).

Prévoir plutôt que guérir

Pour être certain de n'avoir pas de problème, il faut prévoir plus que nécessaire pour certaines choses essentielles. Ainsi, Pauline nous conseille de partir avec deux cartes bancaires, s'inscrire au fil d'Ariane (informations du gouvernement français sur le pays visité), faire des photocopies de tous les passeports et cartes d'identité, les garder à l'hôtel pour éviter de se promener avec, et bien sûr, ne pas faire ce que tu ne ferais pas chez toi !  

Pour avoir plus d'informations et de conseils sur le voyage, rendez-vous sur les réseaux sociaux des Pauline ou sur leur blog ! Vous pouvez également les contacter par email au : lespaulineblog@gmail.com. Vous avez un projet voyage ? Postez-le sur wweeddoo pour bénéficier de conseils, contacts, lancer votre campagne de crowdfunding (sans frais) ou participer à nos appels à projets !