Une campagne de financement participatif n'est pas quelque chose qui s'improvise ! Elle doit être préparée méthodiquement bien en amont du lancement. Cela permettra d'augmenter vos chances de collecter la totalité du montant demandé, voire plus !

Les astuces sur le crowdfunding :

Avancez d'abord sur votre projet

Avant de demander une aide financière auprès du grand public, votre projet doit être un minimum mature. Un projet trop vague ou pas du tout avancé ne plaira pas aux contributeurs et vous risquez de ne collecter aucune contribution. Alors, prenez votre temps : le plus important c'est votre projet !

Testez, apprenez et affinez !

Le début de votre projet vous permettra de confronter votre idée auprès des autres : votre premier cercle de connaissances ou vos futurs partenaires. S'il s'agit d'un produit ou d'une solution web, vous pouvez aussi alpha-tester votre projet auprès de votre public cible. Si votre projet consiste à voyager ou à réaliser une mission humanitaire par exemple, commencez par vous renseigner auprès des organismes, à budgétiser, à planifier votre chemin, etc. Vous devez avoir des éléments tangibles à présenter à la communauté ! Vous verrez peut-être que certaines choses ne plaisent pas ou ne sont pas possibles. Vous aurez donc la possibilité de pivoter, de vous ajuster pour avoir le projet le plus crédible possible. Demandez des devis auprès de différentes structures par exemple, cela vous permettra d'estimer au mieux le montant dont vous aurez besoin.

Trouvez vos premiers soutiens

Cette première phase vous permettra de trouver vos soutiens de la première heure : ceux qui n'hésiteront pas une seconde à participer à votre cagnotte de crowdfunding. Prospectez, partez à la rencontre des gens qui peuvent vous aider et vous élargirez ainsi votre réseau et la portée de votre projet. Pensez à prendre leurs contacts (email, téléphone, Facebook...) ! Vous pourrez leur parler de votre cagnotte un peu plus tard. Cela ne vous empêche surtout pas de poster votre projet sur wweeddoo : en indiquant précisément vos besoins, vous trouverez peut-être des contacts, soutiens ou mentors en lien avec votre projet !

Développez votre communauté

Une fois que vous avez vos premiers soutiens, commencez à développer votre communauté : plus elle sera grosse et engagée, plus elle sera capable de vous aider ! Commencez par créer vos réseaux sociaux, inviter vos amis et poster, poster, poster ! Soyez actifs, utilisez les bons hashtags, échangez avec les autres acteurs de votre domaine et, petit à petit, construisez une communauté solidaire de votre projet !

Prenez le temps de vous préparer

Identifiez vos premiers contributeurs et leur nombre

Avant de partir tête baissée dans votre recherche de financement, prenez le temps d'évaluer le nombre de personnes susceptibles de vous aider. Ainsi, listez la taille de vos communautés, de vos contacts personnels, de vos carnets d'adresses, etc. Vous aurez une meilleure idée du nombre de soutiens potentiels.

Il faut savoir que les gens ont plus tendance à financer des projets qui ont déjà des premiers contributeurs. Ainsi, essayez de vous assurer quelques donateurs avant le début de la campagne. Ils pourront ainsi participer à votre financement participatif dès la mise en ligne, gage de confiance pour les autres donateurs.

À partir de vos communautés, de votre réseau et de vos donateurs assurés, vous pourrez déterminer plus facilement l'objectif de la campagne de crowdfunding.  

Lancez votre campagne au bon moment !

Le crowdfunding est aussi une affaire de timing. D'abord, soyez certain d'être prêt à 100% pour lancer votre crowdfunding : projet assez mature, communauté existante, plan et supports de communication bien définis... Ensuite, vous pourrez déterminer une date de lancement. Dans la mesure du possible, évitez de commencer la campagne à des moments où les contributeurs seraient moins disponibles comme en fin de mois ou quelques jours avant les vacances par exemple.

Appuyez-vous sur les bons outils et les bonnes personnes

Pour garantir le bon déroulement de la campagne, vous avez intérêt à être bien organisé. Ainsi, utilisez les bons outils pour vous organiser avec votre équipe. Il est fortement conseillé de ne pas faire cavalier seul pour votre cagnotte. Si vous êtes seul à porter le projet, entourez-vous de quelques personnes proches (amis ou famille) pour vous épauler pendant la campagne. Restez organisé grâce à un cloud commun, un rétroplanning qui s'étale sur toute la période de la campagne, du moment où vous commencez à en parler jusqu'à l'après-campagne, un outil de gestion des réseaux sociaux et ainsi de suite. Pour en savoir plus, retrouvez notre article dédié aux applications de gestion de projet. Vous pouvez aussi télécharger le modèle de rétroplanning dans la boite à outils wweeddoo.

Définissez précisément le plan de votre campagne

Pour être sûr d'atteindre un maximum de gens, vous devez construire un plan de communication solide. Il vous permettra, en partant de votre cercle de relation proche, d'atteindre les amis de vos amis et le grand public !

Organisez votre communication avant/pendant/après votre campagne

La communication autour de votre projet doit être constante en amont, pendant et en aval de la campagne. Pensez donc à préparer en avance un planning de communication avec toutes vos actions auprès de vos réseaux. Vous pouvez vous appuyer sur de nombreux canaux de communication pour faire parler de vous. Utilisez ceux que vous jugez les plus pertinents qui seront capables d'engager un maximum votre communauté. Vous pouvez aussi imaginer des actions spécifiques à certains canaux. Lors d'une campagne de financement participatif, vous avez en général à votre disposition les canaux de communication suivant : l'email, les réseaux sociaux, la presse, parfois des événements physiques, votre site web et des relais extérieurs. À vous d'organiser au mieux la com' sur ces canaux en amont de la campagne avec les bons supports.

Préparez des supports MA-GNI-FIQUES !

Justement, les supports : aux yeux du public, ils sont le reflet de votre projet ! Ils doivent donc provoquer un effet "wouah !" pour les curieux qui s'intéressent à votre projet. Dans l'idéal, préparez l'ensemble des supports avant le début de la campagne : visuels de présentation, courte vidéo explicative (moins d'une minute), publications, articles, communiqué de presse, etc. Sans être graphiste, vous pouvez déjà créer de très beaux visuels grâce à des outils gratuits.

N'oubliez pas l'après

Dans la préparation, il faut aussi prévoir l'après-campagne : les messages de remerciement, l'envoi des contreparties, les publications expliquant les avancées de votre projet et ainsi de suite ! Pensez à remplir la partie "actualité" sur votre projet wweeddoo, elle sert à ça. 😊 Soyez bien sûr de penser à tout !

Comme vous avez pu le voir, la préparation joue un rôle clef dans la réussite de votre campagne. L'avantage de wweeddoo, c'est qu'une fois votre projet posté, vous pourrez commencer à trouver des soutiens et des contacts pour lancer, une fois prêt, votre campagne de crowdfunding (sans frais !). Enfin, n'hésitez surtout pas à vous y prendre plusieurs mois à l'avance pour être sûr de ne rien oublier. Vous serez plus serein pendant la campagne et vous n'aurez plus qu'à répondre aux hordes de soutiens qui pleuvront sur votre projet ! 😉