Vous n'êtes pas sans savoir que l'étape du budget prévisionnel est un classique que l'on retrouve dans la plupart des appels à projets ! Outre une exigence souvent présente dans les dossiers de participations aux appels à projets, le budget prévisionnel permet d'y voir plus clair et d'appréhender correctement les sommes dont vous aurez besoin pour réaliser votre projet. On vous donne ici quelques astuces pour vous assurer de ne rien oublier et de construire un budget prévisionnel sérieux et utile !

1.Rôle du budget prévisionnel

Le budget prévisionnel est un exercice de projection qui a pour but essentiel de concrétiser ton projet et d'affiner ta vision de son développement. Les chiffres ne s'avéreront éventuellement pas réalistes, notamment concernant les produits. Le budget prévisionnel vous permet surtout d'obtenir une feuille de route, une liste d'objectifs à atteindre pour la réalisation du projet.

Que votre projet soit une mission humanitaire ou la création d’une association, constituer un budget prévisionnel facilitera vos demandes de financements. En effet, le but de ce document est de présenter votre projet de manière chiffrée et d’expliquer l’intérêt de vous octroyer un financement à des partenaires potentiels, privés ou publics. L’objectif est finalement simple : trouver de nouveaux sponsors !

2. Commencer par détailler l'ensemble des besoins indispensables à la réalisation du projet

Avant d'entamer toute réflexion quantitative, commence par lister l'ensemble des besoins qui t'apparaissent cohérent pour le développement de ton projet. Il s'agit ensuite d'organiser ces différents besoins en niveau d'importance. Cette étape te permettra ensuite d'être guider dans la distribution de ton budget en sachant avec une plus grande précision quelles sont les pôles de dépense à prioriser.

3. Ne pas oublier les frais liés à la communication autour du projet

La communication et la diffusion du projet paraissent parfois secondaires et ne semblent ne pas être une dépense à mettre en œuvre lorsque l'on se lance. Pourtant, si personne ne connaît votre projet, peu de chances qu'il aboutisse ! Ce pôle ne doit donc pas être négligé, il est un vrai moteur pour l'aboutissement et la réussite de ton projet !

4. Organiser les besoins en pôles de dépenses pour clarifier le budget

Nous te l'avons dit un peu plus haut, lister l'ensemble des besoins de ton projet est un premier pas pour réussir ton budget prévisionnel. Une fois cette étape réalisée, nous te conseillons d'organiser les besoins auxquels tu penses en pôles. Tes charges seront ainsi plus claire. Tu peux notamment suivre la typologie suivante: achats, services extérieurs, charges de personnels.  

5. Réfléchir aux sources de bénéfices possibles à exploiter

N'oublies pas qu'un budget prévisionnel n'est pas uniquement une liste de dépenses à prévoir. Le budget est un équilibre entre les charges et recettes de ton projet. L'ensemble de tes charges étant prévues, il te reste maintenant à envisager les entrées financières qui te permettront d'atteindre l'équilibre. C'est donc dans cette partie de l'exercice que tu dois inscrire les subventions que tu as demandées, les objectifs de ta campagne de crowdfunding ou encore les participations pécuniaires des bénéficiaires de ton projet que tu penses recevoir. Penses à suivre les appels à projets publiés régulièrement sur wweeddoo: des pistes de financement y sont proposées !

6. Exemple de budget prévisionnel

Notes donc bien que le budget prévisionnel porte la crédibilité du projet.  Ne fais pas d’estimations trop extravagantes ou irréalistes et montres que tu es investi ! Penses aussi, en postant ton projet sur wweeddoo à y ajouter le budget prévisionnel. Cela te permettra de gagner en visibilité et de faire remarquer ton projet par de futurs soutiens !