Que ce soit pour une campagne de crowdfunding, pour le lancement d'une association, pour la création d'une entreprise ou pour le lancement d'un projet, la communication est indispensable. Le plan de communication va permettre de préparer et suivre la stratégie de communication de votre projet. C'est pourquoi il est vivement recommandé d'en faire un en amorce de votre projet, à votre échelle, pour trouver des soutiens, des contributeurs ou des clients par exemple. Pour ce faire, il est important de suivre une méthodologie précise.

Les étapes d'un plan de communication

1. Définir sa problématique

Avant de commencer, posez-vous d'abord la question : quel est le but de ce plan de communication ? Souhaitez-vous acquérir un certain nombre de clients, atteindre un certain montant de crowdfunding, trouver des bêta-testeurs ou faire connaître son site ou sa solution au grand public ? À vous de voir !

2. Analyse de la situation

La deuxième partie consiste à mieux comprendre les forces et faiblesses de votre projet et l'environnement dans lequel il s'inscrit. Vos contributeurs seront les personnes intéressées par votre projet. Posez-vous donc la question de savoir quels types de personnes vont être intéressés par votre projet : quel âge ont-ils ? Que font-ils dans la vie ? Quels sont leurs hobbies ou passions ? Sont-ils dans des clubs, dans des associations, dans des groupes ? Par quels moyens êtes-vous capable de les atteindre ? Vous pouvez vous appuyer sur des études, des articles de presse ou vos propres sondages et enquêtes.

Ensuite, vous pouvez regarder ce que fait la concurrence et les autres projets de votre domaine : quelles sont leurs offres ? Comment communiquent-ils ? Quelle est la taille de leurs communautés ? Dans le cadre d'une campagne de crowdfunding, vous pouvez vous inspirer des autres projets : qu'ont-ils fait pour se faire connaître ? Pourquoi ça a marché ? Comment ont-ils présenté le projet ? Cela vous permettra d'identifier des pistes de communication et des différences entre vous et les autres.

Astuce : vous pouvez utiliser similarweb.com pour trouver le trafic d'un site, ces sources et plein d'autres informations utiles.

Enfin, vous tirerez aussi de cette analyse vos forces et vos faiblesses. Vous pourrez ainsi appuyer votre communication sur vos forces et tenter de réduire vos faiblesses, où les transformer en forces ! Pour conclure cette partie, vous pouvez établir un positionnement, soit la position de votre projet par rapport aux concurrents : vous êtes les seuls à proposer un produit éco-responsable ? Vous avez un savoir-faire artisanal ? Votre action est à vocation solidaire ? Vous aurez ainsi une meilleure vision de votre environnement.

3. Définir ses objectifs

Une fois votre analyse terminée, vous pouvez définir des objectifs plus précis. Vos objectifs permettront de diriger vos efforts vers ce dernier. Vos objectifs s'organisent autour des axes suivants : informer d'une situation précise, convaincre le public cible de vous aider, sensibiliser à une cause ou simplement promouvoir votre projet ou produit. Grâce à votre analyse, vous allez pouvoir déterminer précisément ce que vous voulez atteindre : 1000€ de crowdfunding ? 10 000 visites sur votre site ? Vendre 100 produits ? Selon l'objectif choisi, votre message prendra une forme particulière. Sachez aussi que cela peut se faire par étape : un projet environnemental peut d'abord informer et sensibiliser à un problème puis promouvoir la solution du projet !

4. Définir sa cible

Créer des buyer persona

Pour définir une cible précise, repartez des résultats de vos analyses sur les personnes potentiellement intéressées. L'idéal est de définir un ou plusieurs "Buyer persona" soit la représentation du client idéal avec son profil détaillé (sa situation, ses envies, ses passions, son âge, ses habitudes...). Cette personne sera plus encline à s'intéresser à votre projet ou produit.

Comprendre les intérêts de sa cible

Pour parvenir à toucher cette cible, il vous suffit de définir ses centres d'intérêts. En effet, en identifiant les relais clés à activer pour l'atteindre. Connaître les goûts du public auquel vous vous adressez vous permettra ainsi de savoir vers quels médias vous tourner ou encore avec quelle page ou compte interagir sur les réseaux sociaux.

Mobiliser son réseau

Avant de vous atteler à la tâche de toucher une cible grand public et éloignée de vous, prenez le temps de définir les personnes déjà présentes dans votre réseau. Ces personnes peuvent faire partie de vos proches ou de votre environnement professionnel. Une fois que vous les avez identifiées, définissez le mode de communication à adopter avec chacune d'entre elles.

Identifier les personnes qui se feront le relai de vos actualités

Ce travail préliminaire est intéressant notamment pour engager des personnes qui se feront le relais de votre communication. Il s'agit là de personnes engagées qui diffuseront au sein de leur propre réseau les actualités de votre projet. Pour que cette action soit pertinente, prenez bien garde à engager à vos côtés des relais évoluant dans des cercles potentiellement intéressés par la thématique de votre projet.

5. Préparer la stratégie de communication

La stratégie du plan de communication va permettre de mettre en évidence : les moyens (humain, matériel, budget) destinés à ce plan, l'axe de communication, le message, les supports de communication ainsi que le plan d'action à mettre en œuvre en interne.

Après avoir précisé vos objectifs et défini une cible, vous pouvez à présent travailler sur l'axe de votre communication : le thème de la campagne, la ligne éditoriale, les formats utilisés… Pour chacun de vos messages, pensez bien à quel objectif il répond et quelle action je propose à son lecteur.

Définir le positionnement stratégique de votre projet

Commencez par réfléchir au positionnement de votre projet. Pour cela, vous pouvez établir un état des lieux des discours tenus par les autres acteurs du secteur dans lequel vous souhaitez vous implanter.

Réfléchissez ensuite à un positionnement qui vous distinguera, saura susciter l'intérêt tout en assurant votre crédibilité. Cette vision doit ensuite vous guider dans l'ensemble de vos choix de communication: chaque élément, outre son objectif informationnel, doit réaffirmer le positionnement choisi pour votre projet.

Il s'agit ensuite de penser au ton que vous emploierez sur vos différents supports de communication. Est-ce que vos campagnes s'appuient sur l'humour, la sensibilisation, la bonne humeur, le sérieux ?

Sélectionner des canaux de communication percutants

Vous pourrez ensuite décider des canaux à utiliser : réseaux sociaux, emails, relations publiques, événements, site internet... Vous aurez aussi à définir les messages et informations que vous voulez passer.

Pour cela, essayez de vous mettre à la place de votre cible: qu'a-t-elle besoin de savoir ? Qu'aura-t-elle envie de lire ou de visionner ? Pour proposer une ligne éditoriale dynamique et intéressante, alternez entre les sujets de communication mais aussi les formats. Vous pouvez découper vos messages comme suit: les informations concernant votre projet (actualités, avancement, chiffres clés, partenariats), les messages s'adressant directement au public pour le pousser à interagir avec vous (jeux concours, sondages, quizz) et enfin les informations plus larges traitant de la thématique dans laquelle vous vous intégrez (actualité du secteur, message de sensibilisation).

Concevoir des formats attractifs

Concernant les formats que prendront vos prises de paroles, ne vous fermez aucune porte et faites confiance à votre créativité: vidéos, gifs, infographies mais aussi mails, billets de blog ou encore conférences: tous les formats sont envisageables, il suffit de sélectionner ceux qui vous paraissent les plus adaptés pour mettre en valeur votre projet.Pour définir le plan d'action, servez-vous de votre message, des supports de communication que vous avez choisi et planifiez sur plusieurs semaines ou mois, les différentes actions de communication que vous organiserez. Pour cela, vous pouvez vous servir d'un rétroplanning : un modèle de tableau Excel est disponible dans notre boîte à outils.

6. Mettre en place le plan d'action

Maintenant que tout est prêt, il ne reste plus qu'à préparer les actions : préparation d'une affiche, création de visuels, écriture d'un communiqué de presse, lancement d'un site web, à vous de jouer !

Planifier et articuler vos différentes actions de communication

Pour mener à bien votre plan d'action et avoir une vue d'ensemble, nous vous conseillons de réaliser un rétro planning. Dans ce document, vous pourrez programmer l'ensemble de vos actions, y spécifier les objectifs et les supports et canaux que vous utiliserez.

Sur votre page projet wweeddoo, vous avez un onglet "gestion de projet" qui vous permet de planifier vos actions sous forme de diagramme. Ce document vous permettra notamment d'articuler de façon optimale l'ensemble des supports de communication auquel vous ferez appel et d'ainsi maximiser les effets de chaque action.

Si vous souhaitez organiser un événement, vous aurez ainsi une vision clarifiée pour en prévoir l'annonce dans la presse ou sur vos réseaux sociaux.

Penser votre stratégie de communication comme un outil global

Le rétroplanning est ainsi un outil organisationnel à privilégier pour exploiter tout le potentiel de la communication et l'utiliser comme outil global. N'hésitez donc pas à articuler communication digitale (réseaux sociaux, site web, newsletter, emailing), communication publique (relations presse, événementiel) et traditionnelle (radio, télévision, affichage).

Suivant les retombées et la réussite ou non de vos actions, votre plan d'action peut être amené à évoluer et c'est tant mieux ! Vous pourrez organiser de nouvelles actions plus pertinentes suite à ce que vous aurez appris en testant différentes choses.

À la fin de la campagne de communication, n'oubliez pas d'analyser vos résultats et de dresser le bilan de vos actions !

Un plan de communication est souvent un document word ou PDF de 20 à 100 pages. Cependant, suivant l'ampleur de votre projet, le plan de communication peut être plus succinct ou aussi long. Il reste intéressant de prendre le temps de comprendre sa cible et les moyens de l'atteindre.

Lancer son projet sur wweeddoo est le moyen idéal pour présenter son projet et trouver des premiers soutiens (conseils, contacts, dons de matériel...). N'hésitez pas à le mettre en ligne, c'est gratuit et vous bénéficierez de conseils pour avancer sereinement sur votre projet.