Les appels à projets de la CAF ont pour vocation d'accompagner financièrement les jeunes des différents Départements, pour tous types de projets : culturels, sportifs, sociales et solidaires etc. sur un territoire défini.

Aujourd'hui, la plateforme wweeddoo héberge trois appels à projets : Coup de Pouce Jeune - 2022, de la CAF et du Département de l'Isère; #TKT JEGERE ! 2022, de la CAF du Tarn et de nombreux acteurs du territoire; et Projet'oi 2022, de la CAF du Puy de Dôme.

Afin de te donner toutes les clefs pour avoir le projet le plus attractif et te permettre d'être accompagné par la CAF et ses partenaires, nous avons posé 5 questions à Mme. Poitevineau (Directrice FDMJC du Tarn) et Mme Fabre (de la CAF du Tarn) Voici leur conseils (exclusifs ?) :

1- Quelles sont vos attentes principales sur les projets qui participent à votre appel à projets ?

Ce qui nous importe dans un premier temps, c'est de ressentir la motivation des jeunes lors de leur présentation, ainsi que le plaisir du collectif au sein du projet. Aussi, on va faire attention à l'implication du groupe dans sa totalité, l'esprit d'équipe ainsi que l'utilité sociale du projet. Enfin, on souhaite être surpris !

2- Qu'est-ce qui peut faire la différence pour soutenir un projet ?

On va être très attentif à la dynamique du groupe , leur enthousiasme : à quel point leur projet leur tient à cœur.  Leur posture aussi : un groupe qui dégage de la fraîcheur et beaucoup d'enthousiasme à toutes ses chances ! Et bien sûr, la détermination et les convictions des porteurs de projets peuvent beaucoup compter dans le résultat final.

3- Qu'est ce qui peut être un frein ?

En général, les projets qui ne sont pas soutenus sont souvent dus à un manque d'engagement des porteurs de projets. Nous sommes aussi très attentifs à l'ouverture d'esprit, vers autrui et à l'entre soi qui peut parfois exister dans les projets présentés. Sur notre appels à projets, on essaie aussi de mettre en avant les projets collectifs plutôt qu'individuels. Enfin, un budget irréaliste avancé pour un projet peut être un vrai blocage et desservir la démarche des jeunes.

4 - Quels conseils donneriez-vous à un porteur de projet qui souhaite participer à l’AAP ?

Le principal conseils qu'on peut donner : se faire confiance et oser ! Il faut que les jeunes prennent conscience qui est possible de pouvoir concrétiser un de leur rêve.

5 - Quelle préparation conseillez vous à un jeune pour préparer son passage en commission ?

De surtout ne pas se mettre trop de pression, c'est très important. Aussi, on attends à ce que les jeunes soient spontanés, qu'ils ne jouent pas un rôle, qu'ils soient eux-mêmes ! C'est essentiel pour nous, un projet porté sincèrement à toujours beaucoup plus de chances. Enfin, il est essentiel que les jeunes aient une parole libre, qu'ils soient à l'aise lors de leur passage.

Voilà, tu as désormais plein de recommandations pour avoir toutes les chances de réussir ta participation à un appel à projets jeune de la CAF ! Et si tu souhaites participer à d'autres appels à projets pour faire encore plus décoller ton projet, c'est par ici !