Nouvelle collaboration de Wweeddoo et le collège Edouard Vaillant

Wweeddoo est fière de vous annoncer, pour la seconde année consécutive, la collaboration avec le collège Edouard Vaillant, à Gennevilliers. #Adhésion #Bellehistoire #Gennevilliers

Wweeddoo est fière de vous annoncer, pour la seconde année consécutive, la collaboration avec le collège Edouard Vaillant, à Gennevilliers.
Cette année encore, les jeunes de ce collège auront la possibilité d’oser lancer des projets avec wweeddoo !

Pionnier de l’expérimentation, le collège Edouard Vaillant a été le premier à "ouvrir la voie" de mode projet chez les jeunes. Une collaboration rendue possible grâce à l’audace de Céline Ali Cherif, professeure agrégée de mathématiques, coordinatrice de wweeddoo dans l’établissement et à Florence Leclère, Principale de l’établissement scolaire.
Deux ans après ces rencontres, retour sur cette belle collaboration : 

L’expérimentation positive
En 2014, l’équipe wweeddoo a eu la chance d’expérimenter son concept en intervenant dans le collège Edouard-Vaillant pour proposer des ateliers projets auprès des jeunes. 

« Le concept fut accueilli avec enthousiasme par les parents d’élèves, les élèves et l’équipe enseignante. Après 6 mois d’expérimentation auprès de ces jeunes, nous avions eu la confirmation concrète que les jeunes adhéraient au concept (assiduité aux ateliers et nouveaux candidats à chaque session) ». Laurent Lescure, cofondateur de wweeddoo.

Tous les jeunes qui l’ont souhaité ont été accueillis, avec ou sans idées. Puis au fil des ateliers, les idées sont devenues des projets qui ont muri, évolué, puis ont été publié sur le site wweeddoo.com et dont la plupart ont été réalisés.

« Il faut avouer que le projet d’Ayoub fut un véritable succès, son projet de départ était de devenir Bill Gates. Après échanges et réflexion ensemble, nous avions convenu d’une étape intermédiaire et surtout, réalisable : Faire un stage en informatique chez Microsoft ». Ayoub a vraiment suivi nos conseils, il a régulièrement alimenté son projet sur le site, a été assidu aux ateliers et est resté motivé jusqu’au bout. Des efforts payant puisqu’en moins de 15 jours, il a reçu une offre de Microsoft pour son stage ». Marie Pia Lebarrois, cofondatrice de wweeddoo.

Le succès auprès du reste de la communauté
L’enthousiasme a été contagieux, non seulement chez les jeunes mais chez tout un écosystème qui a commencé à adhérer au concept wweeddoo.

 « Nous avions constaté que les collectivités y adhéraient également (communes de Gennevilliers, Conseil Général du 92), ainsi que des entreprises (BNP, La Poste). Face à tout ces encouragements, nous étions conscients que l’expérience avait un fort potentiel de réussite et qu’il fallait absolument continuer l’aventure, aller plus loin ». Laurent Lescure

Depuis Edouard Vaillant, wweeddoo s’est développée, la nouvelle plateforme web est lancée et l’équipe travaille dores et déjà à l’adhésion de nouveaux établissements dans sa communauté.

Dans le même genre