L'interview de Socline JDA, mini-entreprise d'Entreprendre pour Apprendre

Découvrez l'interview de Socline JDA, une mini-entreprise d'EPA qui a a réussi son projet en collectant son fond de démarrage sur wweeddoo !

La Mini Entreprise-EPA est un programme de création d’entreprise qui s’adresse aux élèves inscrits au collège, au lycée, en structure d’insertion et en centre de formation. Les jeunes créent une entreprise qui fonctionne comme une société anonyme ou une société coopérative, sous le couvert de l’association Entreprendre Pour Apprendre. (EPA)

Aujourd’hui nous avons la chance d’interviewer la mini-entreprise Socline JDA avec Laura, Clément, Adrien, Maxime, Agathe…et tant d’autres. Ils reviennent sur leur parcours et sur l’utilisation de la plateforme wweeddoo pour leur projet entrepreneurial.

 

Bonjour jeunes entrepreneurs ! Décrivez-nous votre projet, ou en êtes-vous ?

Nous sommes l’entreprise Socline JDA, composée d’un groupe de 3ème à l’institution Jeanne d’Arc, à Colombes. Nous vendons des Mini gels antibactériens parfumés (à la grenade, la menthe ou la pomme) pour pouvoir se laver les mains quand on n’a pas accès à un lavabo. Pour le moment le projet avance bien, nous avons pu faire une première vente au sein du collège durant lequel tous nos produits se sont écoulés en 3 jours ! Nous attendons notre prochaine livraison pour pouvoir continuer nos ventes.

Revenons sur votre parcours…Comment s’est passé la création d’entreprise ?

Tout d’abord nous avons trouvé l’idée de « vendre un produit » puis nous avons réalisé un business modèle pour motiver l’équipe. Après, nous avons fait une étude de marché et choisi le produit (taille, composition, parfum…). Ensuite, nous nous sommes répartis en départements, réalisé des entretiens d’embauche et élaboré un compte de résultats prévisionnels. Nous avons commandé notre produit et réalisé une Assemblée Générale. Enfin, nous avons attendu la livraison et réalisé les ventes. L’objectif est d’en vendre encore beaucoup ! 

L'équipe Socline JDA EPA

 

Quel travail ! Peut-on dire que vous avez construit les bases d’une vraie entreprise ?

Oui, on peut dire ça. Et c’était du boulot !

Quelles sont les prochaines étapes importantes que vous visez ? Que vous reste-il à parcourir ?

Evidemment, nous allons continuer la vente de nos produits. Nous avons eu quelques soucis avec notre fournisseur qui nous a perdu un colis, mais tout est entrain de s’arranger. Nous avons plusieurs défis dans les semaines et mois à venir. Notamment notre participation aux championnats régionaux des Mini entreprises d’IDF où nous serons présents et nous nous espérons remporter un prix !

Quel a été votre meilleur souvenir de la mini-entreprise ?

La bonne entente du groupe ! Elle nous a permis de travailler dans de bonnes conditions. Elle s’est surtout ressentie lors de notre Assemblée générale durant laquelle on était tous stressés et angoissés. Mais grâce à la solidarité du groupe, nous avons relevé le défi sans problème ! 

 

Socline JDA wweeddoo
Socline JDA wweeddoo

 

Comment avez-vous fait pour réaliser vos premiers achats ?

C’est d’abord grâce à Madame Manuela Pam, notre professeur accompagnateur, qui nous a prêté de l’argent afin de passer la première commande. Grâce aux avances remboursables que nous avons récoltées, nous avons pu la rembourser rapidement. C’est aussi grâce au site wweeddoo qui nous a permis de collecter notre fond de démarrage !

Qu’avez-vous fait avec wweeddoo ?

Nous avons déposé notre projet sur le site puis demandé du soutien financier pour nous permettre d’acheter nos produits. Nous avons communiqué le lieu à nos famille, à nos amis et également sur Facebook…une vraie campagne de communication !

« Socline », comment vous est venu ce nom ?

Nous avons d’abord fait un brainstorming puis nous avons sélectionné les meilleures idées pour les soumettre à un vote général. Et c’est Socline qui a gagné, faisant référence à « So clean » en anglais. On a même trouvé le slogan : « Avec Socline, les bactéries on les extermine ! »

 

Socline JDA wweeddoo

 

Quels ont été les moments les plus difficiles ?

Sans aucun doute le moment où notre fournisseur nous a appris qu’il avait perdu la commande. On a eu un gros stress ! Mais ce sont des choses qui arrivent tous les jours dans le monde professionnel alors on s’adapte…

Et l’expérience WWEEDDOO dans tout cela ?

On était très heureux d’avoir récolté des dons provenant de personnes qu’on ne connaissait pas et qui ont été touchées par notre projet ! Grâce à cela, nous avons collecté un budget total de 118 euros environ, soit 118% de la somme demandée.

Pour ceux qui avaient déjà fait une mini-entreprise l’année passée, ils ont clairement vu l’avantage d’avoir wweeddoo à leurs cotés cette année pour communiquer sur la mini entreprise et pour collecter de l’argent. La plateforme nous a apporté une réelle aide supplémentaire. Franchement on le conseille aux autres mini-entreprises ! Le fait d’être aider par des gens inconnus nous a beaucoup encouragé. Il est important de savoir que cela existe ! 

 

Les conseils des experts

 

Madame Pam, professeur JDA

Manuela Pam, professeur

"Pour réussir wweeddoo, il faut l'intégrer dès les 1ères séances, ne pas hésiter à être ambitieux. Moi je vous conseille d'aller tout de suite sur le site pour voir ce qu'il faut préparer".

Maxime, mini-entreprise EPA

Maxime, Service Financier 

"Pour s'inscrire c'est très simple !

+ Une photo de l'équipe

+ Une photo du projet

+ Des coordonnées bancaires

Pensez à bien préparer le QQOQCP en amont !"

Adrien, Directeur Com Socline

Adrien, Directeur Com'

" En terme de com, il faut toujours alimenter son projet tout au long de la campagne, ça stimule beaucoup les dons !'

"Utilisez les réseaux sociaux pour faire parler de votre projet, toujours avec le lien du projet sur wweeddoo"

Dans le même genre